Pic pétrolier : définition et conséquences

Pic pétrolier : définition et conséquences

La durée de l'exploitation d'un gisement de pétrole est limitée. Il a en quelque sorte un cycle de vie. En effet, la pression au sein de la roche-réservoir décline au fur et à mesure de l'extraction. À un moment donné, la production de pétrole diminue. Cela signifie qu'on a atteint le pic…

Le pic pétrolier

Le pic pétrolier désigne le sommet de la courbe de production d'un puits pétrolier. Une fois qu'on l'a atteint, la production diminue inexorablement jusqu'au point où il faut une intervention pour refaire jaillir le pétrole.

À un moment donné, exploiter n'est plus rentable à cause des coûts supplémentaires de l'extraction. Dans ce cas, on atteint la fin de vie d'une exploitation. Souvent, ce cycle dure entre 15 et 30 ans.

Durant cette période, la production passe par trois phases. Lors de la première phase, 40 % de la réserve jaillissent spontanément sans que les pétroliers n'interviennent. Au moment où la courbe de production commence à fléchir, les spécialistes n'attendent que le débit s'estompe pour mettre en place un dispositif pour continuer l'exploitation.

La hausse du coût d'exploitation

À partir de ce moment, le coût d'exploitation du pétrole commence à monter. En effet, la récupération secondaire, le procédé qui consiste à rétablir la pression, exige beaucoup d'énergie. Dans ce cas, la rentabilité du puits commence également à diminuer. Cependant, après cette deuxième phase, il est possible de puiser les 60 % de la réserve.

En outre, ces phases durent des années. Ainsi, malgré la hausse du coût de production, un puits peut devenir encore plus rentable en fonction du cours de pétrole. De toute façon, tant que le coût de production d'un baril de pétrole brut n'est pas égal à son prix de vente, il est rentable.

Le pic pétrolier mondial

Le pic pétrolier ou le peak oil peut également désigner le sommet de courbe de la production de pétrole au niveau mondial par rapport aux réserves connues. En d'autres termes, le pétrole est une ressource épuisable.

Au fur et à mesure que la production s'effectue, la réserve ne se renouvelle pas et s'épuise. Donc, à un moment donné, les réserves mondiales de pétrole n'arriveront plus à satisfaire la demande. Dans cette circonstance, le pétrole se raréfie et le prix explose.

Pour évaluer le moment où l'humanité atteint ce pic pétrolier, il faut tenir compte des réserves mondiales. Cependant, chaque fois qu'on découvre d'autres gisements, l'estimation change. Par exemple, entre 1989 et 1990, les réserves de l'Arabie Saoudite passent de 170 à 258 milliards de barils. Comme tous les professionnels du secteur, Philia SA se réjouit d'une telle découverte.

En outre, faire cette estimation est impossible à effectuer actuellement dans la mesure où de nombreux pays tiennent secret l'état réel de leurs réserves. Pour leur part, les pays membres de l'OPEP estiment que la demande de pétrole mondiale atteindra son pic avant celui de la production.

Daniel Ndiaye, responsable du développement au sein de Philia SA, estime que des gisements restent à découvrir et que le peak oil mondial ne se passera pas de si tôt.