Comment et pourquoi faire un stage en plateforme pétrolière ?

Comment et pourquoi faire un stage  en plateforme pétrolière ?

Travailler au sein d'une plateforme pétrolière est le rêve de certains. Toutefois, il faut noter que ce rêve ne peut pas se réaliser sans l'accomplissement d'un stage au préalable. Comment faire ce stage et comment l'obtenir ?

Stage en plateforme pétrolière : pourquoi faire ?

Si vous souhaitez vous faire embaucher par une compagnie pétrolière, un stage accompli en milieu professionnel est le minimum recherché. Il s'agit d'une formation longue de type VIE qui complètera votre cursus et votre diplôme. En Europe, pour booster votre chance de travailler au sein d'une plateforme pétrolière, un passage à l'IFP School ou à l'Imperial College (London) est nécessaire. À part permettre de trouver une mission, le stage en plateforme pétrolière vous aide aussi à mieux comprendre le fonctionnement d'une telle structure. Il vous permet de faire le point sur votre compétence : ce qui vous reste à renforcer et les difficultés que vous devez encore surpasser.

Notez que les compagnies pétrolières anglo-saxonnes comme ExxonMobil ou Saudi Aramco recrutent essentiellement sur les compétences (et non sur les diplômes). Avec un cursus moyen, mais un dynamisme surélevé, vous aurez plus de chance d'être recruté qu'un candidatqui possède un PhD, mais qui n'a jamais fréquenté le milieu professionnel.

Stage en plateforme pétrolière : comment faire ?

Pour faire un stage au sein d'une plateforme pétrolière, il faut dresser un CV+ lettre de motivation et les envoyer à la compagnie de votre choix. Si vous êtes en Suisse ou aux alentours de Genève, rien ne vous empêche de postuler chez Philia SA Genève. Cette compagnie recrute des stagiaires pour travailler au sein de ses plateformes offshore au Congo. Retenez que son dirigeant Jean Philippe Amvame prône lui aussi la culture entrepreneuriale anglo-saxonne qui privilégie la compétence au diplôme. Si vous pouvez réunir les deux, votre recrutement au sein du groupe est quasiment assuré.

En Europe, obtenir un stage au sein d'une compagnie pétrolière est un vrai parcours du combattant. Les entreprises cherchent uniquement les meilleurs profils et font fi des années de stages. Ainsi, pour avoir une chance d'être embauché comme stagiaire, il faut prouver un certain équilibre entre votre cursus universitaire et votre formation d'ingénieur (à l'IFP ou à l'Impérial School). Les étudiants européens rêvent d'avoir la chance des Congolais qui obtiennent facilement des formations au sein de Philia SA.

Quel poste est le mieux rémunéré au sein d'une compagnie pétrolière ?

Cela dépend de la responsabilité du poste. Naturellement, un poste de direction est mieux rémunéré que celui d'un ouvrier. Ce qui n'est pas toujours le cas dans les entreprises anglo-saxonnes où un cadre spécialisé peut toucher un salaire 5 fois plus élevé que celui d'un directeur lorsque ces compétences sont appréciées. Récemment, le journal « les échos » a rapporté le transfert historique d'un expert français vers Saudi Aramco pour un salaire de 100 000 dollars par mois.

En ce qui concerne le classement normal du salaire le plus élevé au sein d'une plateforme pétrolière, le cabinet Hays a placé le superviseur de maintenance au premier rang avec 700 dollars par jour, totalisant 20 000 dollars par mois. Ensuite, c'est le chef du projet, celui qui pilote le planning d'exécution et de réalisation d'un projet de forage ou d'exploration : 85 000 € par an. Ce niveau de salaire peut vous étonner, mais Hays souligne que depuis la chute du prix du pétrole, les budgets ont été resserrés pour ce type de fonction et les rotations sont devenues moins longues.